Chroniques d'avril 2018

Ici se concentrent les chroniques concernant les partitions de musique classique.

Modérateur : Lopez Noël

Répondre
Lopez Noël
Administrateur du site
Messages : 7922
Enregistré le : mer. 23 mars 05 16:39

Chroniques d'avril 2018

Message par Lopez Noël » mar. 03 avr. 18 12:56

3. GER 14.40
GERSHWIN, George : Lullaby für Streichquartett. Herausgeber Norbert Gertsch.
« George Gershwin se fit un nom au cours des années 1919/20 avec ses Broadway-Songs et un premier spectacle à son propre compte à New York. Mais il était aussi déjà séduit par le monde de la musique classique dans lequel il fera une entrée retentissante en 1924 avec sa «Rhapsody in blue». À cet effet, il avait suivi, entre autres, des cours de composition dans le cadre desquels le bref mouvement de quatuor à cordes «Lullaby» semble avoir vu le jour en 1919 en tant que pièce d’étude. La mélodie accrocheuse lui plut tant qu’il l’utilisa encore par la suite dans son opéra en un acte «Blue Monday Blues». «Je trouve cette pièce fascinante et adorable» écrivit Ira, le frère de Gershwin, en 1968, lorsque ce mouvement de quatuor fut imprimé à titre posthume. Le monde reçut ainsi une seconde berceuse de la plume du compositeur américain, qui fait écho à son célèbre Summertime ».
G. Henle (dis. G. Henle) ; HN1224 ; 9,50 euros.

Image

3. DVO 13.40
DVORAK, Anton : Terzetto C-dur op. 74 für zwei Violinen und Viola. Herausgeber Annette Oppermann.
« C’est pour un usage privé et de sa propre initiative que Dvořák écrivit en 1887 le Terzetto op. 74. Inspiré par le cours de violon qu’il entendait chez un voisin, il nota en quelques jours quatre petits mouvements dans lesquels deux violons sont accompagnés par un alto. Ainsi la partition n’est pas d’une grande difficulté technique, mais ses mélodies fluides et ses rythmes pleins de tempérament en font du meilleur Dvořák. Pas étonnant que l’éditeur Fritz Simrock fut tout de suite enthousiaste lorsque le compositeur lui parla en 1887 d’un travail sur de «petites bagatelles». Cependant, ce genre de «petites bagatelles» demande parfois de gros efforts à leur auteur comme le montre le manuscrit autographe, maintes fois corrigé, qui a aussi servi de copie à graver pour la première édition. Ces deux sources ont été consultées pour l’édition Urtext, laquelle offre aux instrumentistes d’aujourd’hui un texte musical authentique de ce petit bijou ».
G. Henle (dis. G. Henle) ; HN1235 ; 12 euros.

Image
Noël Lopez

Lopez Noël
Administrateur du site
Messages : 7922
Enregistré le : mer. 23 mars 05 16:39

Re: Chroniques d'avril 2018

Message par Lopez Noël » mar. 03 avr. 18 13:00

3. FAU 11.11
FAURE, Gabriel : Nocturne Nr. 6 Des-dur op. 63. Herausgeber Felix Loy. Fingersatz Rolf Koenen.
« Les treize Nocturnes représentent le groupe le plus important de pièces de caractère pour piano dans l’œuvre de Fauré. Si le terme «nocturne» renvoie traditionnellement à John Field et Frédéric Chopin, le compositeur français transforme le genre à sa manière: pas de scènes nocturnes rêveuses mais des compositions scintillantes, minutieusement élaborées, oscillant entre lyrisme élégant et dramatisme passionné. C’est en 1894, durant un séjour estival dans la maison de ses beaux-parents, que Fauré écrit son sixième Nocturne, de loin le plus marquant et le plus connu de la série avec ses forts contrastes de tempo, de métrique et d’harmonie. Après l’avoir achevé, le compositeur note dans une lettre: «La musique moderne de piano un peu intéressante est rarissime» –manifestement une raison suffisante à ses yeux pour enrichir le répertoire du Nocturne op. 63 ».
G. Henle (dis. G. Henle). HN1081. 9,50 euros.

Image

3. GRI 11.11
GRIEG, Edvard : Norwegische Tänze op. 35 für Klavier zu vier Händen. Herausgeber Einar Steen-Nøkleberg, Ernst-Günter Heinemann. Fingersatz Einar Steen-Nøkleberg.
« La musique populaire norvégienne joua un rôle majeur dans pratiquement toute l’œuvre de Edvard Grieg. Pour les Danses norvégiennes op. 35, présentées ici en édition Urtext, le compositeur a utilisé d’anciennes mélodies populaires empruntées à une anthologie du musicien et musicologue Ludvig Mathias Lindeman et les a adaptées en 1880 pour piano à quatre mains. L’édition Henle a été préparée sur la base des premières éditions et de tous les autographes conservés dans les archives Grieg de Bergen. Le pianiste norvégien et spécialiste de Grieg Einar Steen-Nøkleberg a fait office de coéditeur et s’est chargé des doigtés ».
G. Henle (dis. G. Henle) ; HN1283 ; 13 euros.

Image
Noël Lopez

Lopez Noël
Administrateur du site
Messages : 7922
Enregistré le : mer. 23 mars 05 16:39

Re: Chroniques d'avril 2018

Message par Lopez Noël » mar. 03 avr. 18 13:11

0.611 BAR
BARTOK, Béla : Mikrokosmos. Herausgeber Yusuke Nakahara
DVORAK, Anton : Terzetto C-dur op. 74 für zwei Violinen und Viola. Herausgeber Annette Oppermann.
- Band I – II. HN1408. 22 euros.
- Band III – IV. HN1409. 22 euros.
- Band V - VI. HN1410. 26,50 euros.
« Si le recueil Mikrokosmos de Bartók fait partie des piliers du répertoire pédagogique pour piano, il dépasse largement le cadre habituel de l’ouvrage d’apprentissage. Ces cent cinquante-trois pièces pour piano classées par ordre croissant de difficulté ne sont pas seulement centrées sur les aspects techniques, mais présentent divers types d’écriture («Ostinato», «Variations libres», «imitation et inversion» …), se font musique à programme («Ce que la mouche raconte») ou se tournent vers la danse (les fameuses «Six danses dans le rythme dit bulgare» qui concluent avec fougue le recueil du siècle). L’édition Urtext de Henle s’appuie sur le volume en préparation des œuvres complètes de Bartók. Ont cependant été ajoutés tout spécialement à l’intention de l’interprète des commentaires spécifiques et des indications sur la manière dont le compositeur jouait les pièces. Enfin, les six cahiers de la première édition de 1940 ont été regroupés en trois doubles volumes dans lesquels les débutants comme les élèves avancés trouveront leur bonheur ».
G. Henle (dis. G. Henle)

Image

Image
Noël Lopez

Lopez Noël
Administrateur du site
Messages : 7922
Enregistré le : mer. 23 mars 05 16:39

Re: Chroniques d'avril 2018

Message par Lopez Noël » mar. 03 avr. 18 13:30

3. ROS 12.44
ROSSINI, Gioacchino : Une larme für Kontrabass und Klavier. Herausgeber Tobias Glöckler. Fing. Kb Tobias Glöckler.
« Rossini écrivit Une larme, petite élégie pour contrebasse et piano, à la fin des années 1850, à une époque où il ne composait plus que pour son plaisir personnel. S’il réutilisa le thème pour une partition de plus grande envergure (des variations pour violoncelle et piano), il attachait une certaine importance à la brève version pour contrebasse comme le montre le fait qu’il en refit en 1858 une copie avec une dédicace richement ornée. Ce document jusqu’ici méconnu, qui provient de Russie, a été pour la première fois pris en compte dans la préparation d’une édition critique Urtext. Comme pour d’autres œuvres pour cette formation publiées par Henle, le spécialiste de l’instrument Tobias Glöckler a préparé une édition pour contrebasse en accord solo et une pour contrebasse en accord d’orchestre, et propose en outre une partie soliste supplémentaire avec doigtés et coups d’archet ».
G. Henle (dis. G. Henle). HN571. 9 euros.

Image
Noël Lopez

Lopez Noël
Administrateur du site
Messages : 7922
Enregistré le : mer. 23 mars 05 16:39

Re: Chroniques d'avril 2018

Message par Lopez Noël » mar. 03 avr. 18 13:37

3. BRA 11.31
BRAHMS, Johannes : Werke für Orgel. Herausgeber George S. Bozarth.
« Rossini écrivit Une larme, petite élégie pour contrebasse et piano, à la fin des années 1850, à une époque où il ne composait plus que pour son plaisir personnel. S’il réutilisa le thème pour une partition de plus grande envergure (des variations pour violoncelle et piano), il attachait une certaine importance à la brève version pour contrebasse comme le montre le fait qu’il en refit en 1858 une copie avec une dédicace richement ornée. Ce document jusqu’ici méconnu, qui provient de Russie, a été pour la première fois pris en compte dans la préparation d’une édition critique Urtext. Comme pour d’autres œuvres pour cette formation publiées par Henle, le spécialiste de l’instrument Tobias Glöckler a préparé une édition pour contrebasse en accord solo et une pour contrebasse en accord d’orchestre, et propose en outre une partie soliste supplémentaire avec doigtés et coups d’archet ».
G. Henle (dis. G. Henle). HN1368. 22 euros.

Image
Noël Lopez

Lopez Noël
Administrateur du site
Messages : 7922
Enregistré le : mer. 23 mars 05 16:39

Re: Chroniques d'avril 2018

Message par Lopez Noël » sam. 14 avr. 18 12:52

3. STR 28
STRAVINSKY, Igor : L’Oiseau de feu (The Firebird / Der Feuervogel).
« L’adaptation de la fable slave de l’Oiseau de feu d’Igor Stravinsky est l’une des œuvres orchestrales pilotes du début du XXe siècle. Lors de la première du ballet au Théâtre National de l’Opéra de Paris, les critiques ont tant célébré Stravinsky et sa musique « au timbre chatoyant » qu’il a composé deux suites pour orchestre de son ballet. La version de 1919 est disponible dans une édition modernisée, avec une notation contemporaine et un nouveau matériel d’orchestre »
Eulenburg Verlag (dis. Schott) ; ETP 1475 : 26 euros.

Image
Noël Lopez

Lopez Noël
Administrateur du site
Messages : 7922
Enregistré le : mer. 23 mars 05 16:39

Re: Chroniques d'avril 2018

Message par Lopez Noël » sam. 14 avr. 18 13:33

3. HAE 45
HAENDEL, Georg Friedrich : Messiah (Der Messias) HWV 56 : Score. Oratorium in drei Teilen. Herausgegeben John Tobin.
Le Messie est un oratorio composé en 1741 par Georg Friedrich Haendel. C'est une de ses œuvres les plus populaires avec les suites Water Music (Musique sur l'eau) et Music for the Royal Fireworks (Musique pour les feux d'artifice royaux). Messiah est désormais considéré comme le chef-d'œuvre du genre oratorio. Version bilingue : anglais et allemand. Partition d’orchestre.
Bärenreiter Verlag (dis. Multiple) ; BA1012-02. 69 euros.

Image
Noël Lopez

Lopez Noël
Administrateur du site
Messages : 7922
Enregistré le : mer. 23 mars 05 16:39

Re: Chroniques d'avril 2018

Message par Lopez Noël » sam. 14 avr. 18 13:48

3. LUL 36
LULLY, Jean-Baptiste : Airs et scènes italiennes. Dessus, Haute-contre et Basse. Collaborateur de l'édition : réalisation pour clavier d'Élisabeth Geiger. Editeur : Barbara Nestola.
Ce volume comprend l’intégralité des airs et des scènes composés par Jean-Baptiste Lully sur des textes italiens, pour dessus (soprano), haute-contre (ténor léger) ou basse, comprenant solos, duos et trios. D’un caractère plutôt comique, à quelques
exceptions, ces pièces sont extraites des ballets et comédies-ballet que Lully eut l’occasion de composer pour Mazarin, pour le mariage de Louis XIV ou pour la cour, avant de s’investir tout entier pour la tragédie en musique. En version voix/clavier, ce volume vient compléter les trois volumes d’airs en français de Jean-Baptiste Lully (Airs d’opéra pour dessus, pour haute-contre et taille et pour basse-taille et basse). On y trouvera une excellente occasion de se familiariser avec le style français du XVIIe siècle sans les problèmes spécifiques aux voyelles nasales de la langue. Avec le recueil des airs italiens de Campra, c’est une source renouvelée de duos et trios à mettre en scène. Les textes sont traduits en français et en anglais.
Éditions du Centre de Musique Baroque de Versailles (dis. CMBV) ; Cahiers 286-RC. 46 euros.

Image
Noël Lopez

Lopez Noël
Administrateur du site
Messages : 7922
Enregistré le : mer. 23 mars 05 16:39

Re: Chroniques d'avril 2018

Message par Lopez Noël » sam. 14 avr. 18 13:55

3. LUL 43
LULLY, Jean-Baptiste : Miserere [LWV.25]. Editeur : Louis Castelain. Collection : Chœur et orchestre. Sous collection : Les Maîtres du Parnasse français, série proposée par Louis Castelain.
Créé pendant la Semaine Sainte de l’année 1663, par les chanteurs de la Chambre et de la Chapelle du Roi, et l’orchestre des Vingt-quatre Violons, le Miserere de Lully fut admiré en son temps et longtemps considéré comme le modèle du grand motet français. Le psaume 50, avec ses vingt versets courts aux affects variés offrit à Lully l’occasion de prouver, dans le genre du motet, son talent de dramaturge. À une époque où l’écriture contrapuntique dominait encore la musique sacrée, les contrastes dramatiques introduits par Lully, en usant de tous les artifices d’écriture permis par le double-chœur, représentèrent une véritable nouveauté en France. Cette partition peut être interprétée par différents effectifs vocaux et orchestraux. Au minimum, il faut un petit chœur de 6 solistes (2 dessus, 1 bas-dessus, 1 haute-contre, 1 taille, 1 basse), un grand chœur à 5 voix (dessus, haute-contre, taille, basse-taille, basse), un orchestre à cordes, et un orgue positif. Cette édition du Centre de musique baroque de Versailles comporte une introduction historique en français et en anglais, le texte latin chanté et sa traduction, la partition et un appareil critique. La réduction clavier et le matériel du Miserere sont également disponibles.
Éditions du Centre de Musique Baroque de Versailles (dis. CMBV) ; Cahiers 290. 45 euros.

Image
Noël Lopez

Lopez Noël
Administrateur du site
Messages : 7922
Enregistré le : mer. 23 mars 05 16:39

Re: Chroniques d'avril 2018

Message par Lopez Noël » mar. 17 avr. 18 10:17

3. GRE 14.40
GREGORUTTI, Fabrice : Furorem - 4e quatuor pour quatuor à cordes.
Chef d’orchestre et compositeur, Fabrice Gregorutti est, de 1981 à 1985, élève de Jacques Castérède au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris qui lui décerne un Premier Prix d’Analyse Musicale. Il étudie l’écriture avec Jeanine Rueff et la direction d’orchestre avec Jean-Sébastien Béreau. Commande du Quatuor Tana. Création du 1er août 2017, à l’Abbaye Royale de Celles-sur-Belle, par le Quatuor Tana.
Gérard Billaudot (dis. G. Billaudot) ; GB7973 : 33,69 euros.

Image
Noël Lopez

Lopez Noël
Administrateur du site
Messages : 7922
Enregistré le : mer. 23 mars 05 16:39

Re: Chroniques d'avril 2018

Message par Lopez Noël » mar. 17 avr. 18 10:28

3. DAV 12.74
DAVID, Vincent : Nuée ardente pour saxophone alto et piano. (Collection Vincent David).
Œuvre imposée aux épreuves éliminatoires du 7e Concours International Adolphe Sax à Dinant - 2019 (Belgique).
Gérard Billaudot (dis. G. Billaudot) ; GB9926 : 22,37 euros.
Aux mêmes éditions :
- Mes 20 études faciles pour clarinette de Jean-Marc Fessard. (Collection Jean-Marc Fessard). GB9902. 10,20 euros.
- Petite fantaisie pour flûte et piano de René Ruijters. (Collection The French Flutists Propose ; Frédéric Chatoux). "Cette pièce variée et enrichissante va de l’intimité sonore à la virtuosité joyeuse. L’interaction vive entre la flûte et le piano rend le tout d’autant plus charmant". GB9825. 7,12 euros.

Image

Image
Noël Lopez

Lopez Noël
Administrateur du site
Messages : 7922
Enregistré le : mer. 23 mars 05 16:39

Re: Chroniques d'avril 2018

Message par Lopez Noël » mar. 17 avr. 18 10:37

3. BAC 11.61
BACH, Johann Sebastian : Suite française n°3 BWV814. Transcription pour 2 guitares par Jean Horreaux. (Collection Jean Horreaux).
Les cordes pincées du clavecin offrent un terrain de jeu bien tentant pour le guitariste puisqu’elles lui permettent, notamment par le biais du duo, de pénétrer un immense répertoire dans le domaine de la musique baroque, de Scarlatti à Haendel, en passant par Jean-Sébastien Bach. La transcription de cette Suite française N°3 est une vivante illustration des possibilités du duo de guitares, aussi bien sur le plan polyphonique ou rythmique que sur celui de l’ornementation. Écrite à la fin de son séjour à la cour de Cöthen, de 1717 à 1723, période durant laquelle Bach se consacra à la musique instrumentale profane, cette suite, extraite des « 6 suites françaises », trahit l’influence que purent exercer les clavecinistes français sur le Kapellmeister allemand.
Gérard Billaudot (dis. G. Billaudot) ; GB9796 : 11,81 euros.
Aux mêmes éditions :
- Fantaisie russe n°2 pour alto et piano de Léo Portnoff. Transcription & édition annotée par Arielle Gill. (Collection Frédéric Lainé). GB9812. 10,20 euros.

Image

Image
Noël Lopez

Lopez Noël
Administrateur du site
Messages : 7922
Enregistré le : mer. 23 mars 05 16:39

Re: Chroniques d'avril 2018

Message par Lopez Noël » ven. 20 avr. 18 12:58

3. MEN 19.41-02
MENDELSSOHN-BARTHODY, Felix : Concerto for Violin and Orchestra E minor op. 64. Early version of 1844 and late version of 1845.
Ce Concerto pour violon en mi mineur, opus 64 (MWV O 14), second concerto pour violon composé par Mendelssohn, figure dans le répertoire pour violon de la musique romantique allemande du XIXe siècle comme une œuvre de première importance. Esquissé en 1838, il fut achevé en 1844. Cette œuvre avait été offerte par Mendelssohn à l'illustre violoniste Ferdinand David1. Sa première interprétation eut lieu au Gewandhaus de Leipzig le 13 mars 1845 par David lui-même, sous la direction du compositeur danois Niels Gade car Mendelssohn, trop faible, ne pouvait assister à l'audition. Cependant, le 23 octobre de la même année, une nouvelle exécution sera redonnée, dirigée cette fois par son auteur, et toujours interprétée par David. Le succès fut immense. Partition réduction violon et piano.
Bärenreiter Verlag (dis. Bärenreiter) ; BA9099-92 (version 1844) ; 24,95 euros. BA9099-90 (version 1845).

Image

Image
Noël Lopez

Lopez Noël
Administrateur du site
Messages : 7922
Enregistré le : mer. 23 mars 05 16:39

Re: Chroniques d'avril 2018

Message par Lopez Noël » ven. 20 avr. 18 13:09

3. BAC 11.11
BACH, Johann Sebastian : Die Notenbücher der Geschwister Mozart für Klavier. Herausgegeben Wolfgang von Plath.
Les Petits livres de notes d'Anna Magdalena Bach (en allemand Notenbüchlein für Anna Magdalena Bach) sont des cahiers de musique (Klavierbüchlein) rédigés par Jean-Sébastien Bach et des membres de sa famille. Si les premières pages comportent la Partita III en la mineur (BWV 827) de la main du compositeur, leurs fils (Johann Christian, Carl Philipp Emanuel, Gottfried Heinrich) l'utilisent également pour leurs essais de composition. Ce livre semble donc être un des livres de musique de la famille, à l'image de l'enseignement qu'Anna Magdalena et les enfants ont reçu de Johann Sebastian, avec notamment, à la fin du cahier des règles de réalisation de la basse chiffrée. Pour autant, ce livre est aussi ouvert aux compositeurs de l'époque, avec des copies d'œuvres attribuées à Petzold (Menuets en sol majeur BWV Anh. 114 et sol mineur BWV Anh. 115), à Gottfried Heinrich Stölzel et à François Couperin (Rondeau "Les Bergeries" (BWV Anh. 183) du 6e Ordre, Second Livre). D'autres compositions sont d'auteurs inconnus ou d'attribution douteuse. On y trouve des partitions pour clavier (principalement des menuets, marches et polonaises) mais aussi des chants (notamment un chant nuptial écrit de la main d'Anna Magdalena) et un poème (Erbauliche Gedantren eines Tobackrauchers) d'un auteur inconnu. Ce livre constitue aujourd'hui un excellent répertoire pour l'apprentissage du piano ou du clavecin.
Bärenreiter Verlag (dis. Bärenreiter) ; BA9177. 25,95 euros.

Image
Noël Lopez

Lopez Noël
Administrateur du site
Messages : 7922
Enregistré le : mer. 23 mars 05 16:39

Re: Chroniques d'avril 2018

Message par Lopez Noël » ven. 20 avr. 18 13:24

3. DEB 12.41
DEBUSSY, Claude : Œuvres pour violon et piano. Herausgegeben Douglas Woodfull-Harris
Cette partition rassemble la Sonate pour violon et piano de Claude Debussy qui fut composée entre 1916 et 1917 et créée le 5 mai 1917 salle Gaveau à Paris par le compositeur au piano et Gaston Poulet au violon. La partition rassemble également les arrangements du prélude « Minstrels » et ceux de « La fille aux cheveux de lin » et « Il pleure dans mon cœur ».
Bärenreiter Verlag (dis. Bärenreiter) ; BA9177. 25,95 euros.

Image
Noël Lopez

Répondre