Chroniques de mai 2017

Ici se concentrent les chroniques concernant les partitions de musique classique.

Modérateur : Lopez Noël

Répondre
Lopez Noël
Administrateur du site
Messages : 7922
Enregistré le : mer. 23 mars 05 16:39

Chroniques de mai 2017

Message par Lopez Noël » mar. 09 mai 17 16:46

3. PUJ 11.61
PUJOL Maximo Diego : Sonata opur guitare.
Máximo Diego Pujol (Buenos Aires, 1957), est diplômé du Conservatoire Juan José Castro avec le titre de "Professeur Supérieur de Guitare". Il a étudié la guitare et l'interprétation avec les maîtres Alfredo Vicente Gascón, Horacio Ceballos, Antonio de Raco, Miguel Angel Girollet, Abel Carlevaro [...] ; Cetet sonate propose plusieurs mouvements : I. A pleno sol - II. Final de jornada - III. A cara de perro.
Éditions Henry Lemoine (dis. Hexa Music) ; 29318HL. 18,10 euros.
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.
Noël Lopez

Lopez Noël
Administrateur du site
Messages : 7922
Enregistré le : mer. 23 mars 05 16:39

Chroniques de mai 2017

Message par Lopez Noël » mer. 10 mai 17 11:13

3. DEB 11.11
DEBUSSY, Claude : La Fille aux cheveux de lin. Herausgeber Ernst-Günter Heinemann. Fingersatz Hans-Martin Theopold.
« Debussy n’antéposa sciemment aucun titre à ses Préludes pour piano (HN 383), publiés en 1910, mais les nota entre parenthèses à la fin de chaque morceau, pour ainsi dire comme un commentaire ultérieur à la pièce interprétée. Cependant, le numéro 8 du recueil devint, aussi en édition séparée célèbre sous le nom «La fille aux cheveux de lin», tant l’image suggérée correspond à merveille à cette musique à la fois rêveuse et gracieuse. Après la mort de Debussy, ce prélude a fait l’objet de maintes transcriptions pour diverses formations. Notre édition séparée présente, dans sa version Urtext, ce morceau très apprécié, accompagné d’une préface détaillée » (texte issu du site de l’éditeur).
G. Henle (dis. G. Henle) ; HN1319 : 4,50 euros.
Aux mêmes éditions :
- Nocturne en mi mineur op. post. 72 n° 1 / Frédéric Chopin. Editeur Ewald Zimmermann. Doigtés Hans-Martin Theopold. HN1315.5,50 euros.
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.
Noël Lopez

Lopez Noël
Administrateur du site
Messages : 7922
Enregistré le : mer. 23 mars 05 16:39

Chroniques de mai 2017

Message par Lopez Noël » mer. 10 mai 17 11:25

3. CHA 13.11
CHAUSSON, Ernest : Klaviertrio g-moll op. 3. Herausgeber Peter Jost. Fingersatz Klaus Schilde.
« Après son élimination prématurée au concours pour le «Prix de Rome», cette récompense prisée des élèves de composition du Conservatoire de Paris, Chausson se retira en été 1881 à la campagne et entama, par défi pour ainsi dire, la composition de cette œuvre très ambitieuse. Le Trio resta pendant son vivant un «tuyau» dans l’entourage de son professeur César Franck. Ce n’est qu’après sa publication à titre posthume qu’il fut joué plus souvent et reconnu peu à peu comme une des meilleures œuvres de musique de chambre de son époque. Proche du principe cher à Franck de l’imbrication cyclique de tous les motifs, il garde cependant sa propre sonorité sombre et mélancolique. Notre édition Henle Urtext est la première édition critique de l’œuvre et apporte un enrichissement bienvenu à notre répertoire de musique française » (texte issu du site de l’éditeur).
G. Henle (dis. G. Henle) ; HN1277 : 29 euros.
Aux mêmes éditions :
- Klarinettentrio d-moll op. 3 für Klavier, Klarinette (Violine) und Violoncello / Alexander Zemlinsky. Herausgeber Dominik Rahmer. Fingersatz: Klaus Schilde. HN578. 27 euros
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.
Modifié en dernier par Lopez Noël le mer. 10 mai 17 11:55, modifié 4 fois.
Noël Lopez

Lopez Noël
Administrateur du site
Messages : 7922
Enregistré le : mer. 23 mars 05 16:39

Chroniques de mai 2017

Message par Lopez Noël » mer. 10 mai 17 11:37

3. FRO 11.11
FROBERGER, Johann Jacob : Ausgewählte Werke für Tasteninstrument. Herausgeber Peter Wollny.
« À l’occasion du 400e anniversaire de la naissance de Froberger célébré en 2016, nous présentons un recueil attrayant et pratique d’œuvres de ce compositeur. À chaque fois, une toccata, une fantasia et une canzon nous invitent à un voyage à la découverte de l’univers du premier baroque. Il s’achève sur les célèbres variations «auff die Mayerin». Grâce à cette œuvre, les clavecinistes, mais également les pianistes d’aujourd’hui, découvriront avec bonheur la musique de Froberger. L’édition Henle, due à Peter Wollny, spécialiste de Froberger, répond à toutes les attentes » (texte issu du site de l’éditeur).
G. Henle (dis. G. Henle) ; HN1361 : 10 euros.
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.
Modifié en dernier par Lopez Noël le mer. 10 mai 17 11:56, modifié 1 fois.
Noël Lopez

Lopez Noël
Administrateur du site
Messages : 7922
Enregistré le : mer. 23 mars 05 16:39

Chroniques de mai 2017

Message par Lopez Noël » mer. 10 mai 17 11:47

3. WEB 11.11
WEBERN, Anton : Variationen op. 27. Herausgeber: Ullrich Scheideler.
« Après Alban Berg, Anton Webern est le deuxième compositeur de l’École de Vienne à faire son entrée au catalogue Henle. La musique de Webern est connue pour son extrême concision et son organisation stricte. L’exécution des Variations op. 27 dure moins de 10 minutes, un laps de temps très court, durant lequel les auditeurs passent par tous les extrêmes. Webern a travaillé la pièce avec plusieurs pianistes et de ces collaborations nous sont restées des indications pour l’interprétation étonnamment émotionnelles. Après avoir examiné toutes les sources disponibles, l’éditeur Ullrich Scheideler présente désormais un texte musical révisé et documente en plus la genèse complexe de l’œuvre et les annotations instructives pour l’exécution de Webern. Un classique de la musique du 20e siècle, maintenant aussi en bleu Henle » (texte issu du site de l’éditeur).
G. Henle (dis. G. Henle) ; HN1344 : 14 euros.
Aux mêmes éditions :
- Violinkonzert D-dur op. 61 (Concerto pour violon en Ré majeur op. 61) / Ludwig van Beethoven. Gidon Kremer Edition. Herausgeber Shin Augustinus Kojima. Fing. Vl Gidon Kremer. HN1148. 46 euros.
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.
Noël Lopez

Lopez Noël
Administrateur du site
Messages : 7922
Enregistré le : mer. 23 mars 05 16:39

Chroniques de mai 2017

Message par Lopez Noël » jeu. 11 mai 17 13:19

399 A.
Anthology of modern French song For high voice : a collection of thirty-nine songs with piano accompaniment by modern French composers. Edited by Max Spicker. Reprint of Schirmer, New York, 1912 Edition.
Une curiosité de reprint américain reprenant des mélodies françaises : « Beau soir » ; « Mandoline » ; « La chevelure » ; « Romance » / Claude Debussy – « Lied maritime » op. 43 / Vincent d'Indy – « L'Heureux vagabond » / Alfred Bruneau – « Les berceaux » op. 23, no. 1 / Gabriel Fauré – « L'Invitation au voyage » ; « Chanson triste » / Henri Duparc – « A Lucette » / G. Pierné – « Première danse » / J. Massenet – « Albaÿde » / Ch.M. Widor – « Chère nuit » / Alfred Bachelet – « Vieille chanson » / Georges Bizet – « Les Papillons » / Ernest Chausson – « Haï luli » / Arthur Coquard – « Bonjour, Suzon ! » / Léo Delibes – « Après un rêve » / Gabriel Fauré – « Le charme » op. 2, no. 2 / Ernest Chausson – « Le Mariage des roses » / César Franck – « Brises d'autrefois » / Georges Hüe – « Les Roses d'Ispahan » ; « Nell » op. 18, no. 1 ; « Rencontre » op. 21, no. 1 / Gabriel Fauré – « L'esclave » / Édouard Lalo – « Soir » op. 74, no. 2 / Gabriel Fauré – « La chanson de l'alouette » / Édouard Lalo – « Sur une tombe » / Guillaume Lekeu – « Le Nil » / Xavier Leroux – « Le roitelet » ; « Les trois prières » ; « Psyché » / E. Paladilhe – « La Solitaire » ; « Le Lever de la lune » ; « La Cloche » / C. Saint-Saëns – « Le fidèle cœur » / Paul Vidal – « Je ne veux pas autre chose » / Ch.M Widor – « Ariette » / Paul Vidal – « Nuit d'étoiles » / Ch.M. Widor.
Schirmer Inc. Pub. (dis. Multiple) ; ISBN 979-0-087-00004-8. 30 euros.
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.
Noël Lopez

Lopez Noël
Administrateur du site
Messages : 7922
Enregistré le : mer. 23 mars 05 16:39

Chroniques de mai 2017

Message par Lopez Noël » ven. 12 mai 17 15:20

3. DUT 31
DUTILLEUX, Henri : Trois mélodies inédites pour chant et piano.
Le chanteur François Le Roux révèle ici « Trois mélodies inédites » (L’Ange pleureur ; Vers de Ronsard ; La Faute en est à toi) écrites en 1941 par Henri Dutilleux sur l’instigation du grand baryton Charles Panzéra. Le poème d’Edmond Borsent intitulé « L’ Ange pleureur » se gorge non pas de larmes mais d’ironie : le chérubin joufflu s’inquiète des noirs méfaits commis par l’âme dont il est le gardien ! Les « Vers de Ronsard » illustrent dans un style délicatement archaïsant le désir du poète pour la jeune paysanne angevine Marie Dupin : d’abord dévots, les voici devenus amants qui folâtrent dans les draps. Extraite des Rymes de Pernette du Guillet, poétesse lyonnaise dont on ignore presque tout, « La Faute en est à toi » insuffle au doux balancement de son rythme noire-blanche un parfum « Renaissance » qui place cette troisième mélodie de jeunesse dans le sillage de Ravel et Poulenc.
Éditions Alphonse leduc (dis. Leduc) ; AL30744 : 16,90 euros.
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.
Noël Lopez

Lopez Noël
Administrateur du site
Messages : 7922
Enregistré le : mer. 23 mars 05 16:39

Chroniques de mai 2017

Message par Lopez Noël » sam. 13 mai 17 12:11

3. FAU 43
FAURE, Gabriel : Messe de Requiem op. 48. Bearbeitet für Soli, Chor SSAA.
La messe de Requiem en ré mineur, op. 48 de Gabriel Fauré, est l'une de ses œuvres les plus connues et les plus chantées et jouées. L'histoire de sa composition s'étend de 1887 à 1900. Elle fut créée le 16 janvier 1888 au cours de funérailles dans l'église de la Madeleine. Le passage le plus célèbre de l'œuvre est sûrement l'air pour soprano Pie Jesu, pouvant être chanté par un garçon ou une femme. Partition pour solistes et chœurs de femmes.
Bârenreiter Verlag (dis. Bärenreiter) ; BA5695-90. 10,95 euros.
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.
Noël Lopez

Lopez Noël
Administrateur du site
Messages : 7922
Enregistré le : mer. 23 mars 05 16:39

Chroniques de mai 2017

Message par Lopez Noël » sam. 13 mai 17 12:20

3. BEE 11.11-24
BEETHOVEN, Ludwig van : Sonate für Klavier Fis-Dur op. 78.
La Sonate pour piano no 24 en fa dièse majeur, opus 78, de Ludwig van Beethoven, fut composée en 18091, publiée en décembre 18101 et dédiée à son amie la comtesse Thérèse von Brunsvik1. Pour cette raison on connaît parfois l'œuvre sous le nom de « Sonate à Thérèse ». Malgré sa brièveté, cette sonate virtuose et chaleureuse était aimée de son auteur. Si l’on en croit le mot rapporté par Karl Czerny, il l'estimait davantage que la Sonate « Clair de lune » : « On parle toujours de la sonate en ut dièse mineur, j'ai pourtant écrit mieux que cela, ainsi la sonate en fa dièse majeur est autre chose. ».
Bärenreiter Verlag (dis. Bärenreiter) ; BA11807. 10,95 euros.
Du même compositeur, aux mêmes éditions :
- Sonate für Klavier G-Dur op. 79 "Sonate facile". BA11815. 6,95 euros.
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.
Modifié en dernier par Lopez Noël le sam. 13 mai 17 12:35, modifié 1 fois.
Noël Lopez

Lopez Noël
Administrateur du site
Messages : 7922
Enregistré le : mer. 23 mars 05 16:39

Chroniques de mai 2017

Message par Lopez Noël » sam. 13 mai 17 12:30

3. DVO 19.41
DVORAK, Anton : Konzert für Violine und Orchester a-Moll op. 53.
Dvořák écrit son concerto en automne 1879 pour Joseph Joachim pour qui Johannes Brahms a déjà écrit un concerto pour violon. L'œuvre lui est dédiée, mais le compositeur, qui a déjà achevé une première version (B. 96), doit retravailler son concerto à la demande du violoniste. Finalement, c'est František Ondříček qui le crée à Prague le 14 octobre 1883 sous la direction de Moric Anger. Son exécution nécessite une bonne maîtrise technique pour le soliste du fait des nombreux procédés techniques utilisés (registre aigu, arpèges, octaves, tierces, trilles...).
Bärenreiter Verlag (dis. Bärenreiter) ; BA10422. 59 euros.
Du même compositeur, aux mêmes éditions :
- Klavierquartett D-Dur op. 23. BA9574. 24,95 euros.
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.
Noël Lopez

Lopez Noël
Administrateur du site
Messages : 7922
Enregistré le : mer. 23 mars 05 16:39

Chroniques de mai 2017

Message par Lopez Noël » mar. 16 mai 17 15:56

3. DEB 11.11
DEBUSSY, Claude : Arabesques. Préface Pierre Boulez. Publié par le Centre de documentation Claude Debussy.
"Le Centre de documentation Claude Debussy et la Bibliothèque nationale de France ont choisi de faire connaître au public et d’offrir aux pianistes et aux mélomanes le fac-similé du manuscrit autographe des deux Arabesques pour le piano de Claude Debussy. Un soin tout particulier est apporté au choix du papier, à la qualité de reproduction des encres pour être au plus proche du manuscrit original".
BnF Éditions ; Centre de documentation Claude Debussy (dis. Durand) ; ISBN 978-2-7177-2749-4. 45 euros.
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.
Noël Lopez

Lopez Noël
Administrateur du site
Messages : 7922
Enregistré le : mer. 23 mars 05 16:39

Chroniques de mai 2017

Message par Lopez Noël » ven. 26 mai 17 12:21

3. BOU 31
BOULANGER, Nadia : Mélodies pour voix moyennes, volume 2.
Élève de Gabriel Fauré et Louis Verne au Conservatoire national, Nadia Boulanger (1887-1979) tient son aura d’une exceptionnelle carrière de pédagogue qui l’a conduite pendant près de 75 ans à former les plus illustres musiciens, de Copland à Glass sans oublier Bernstein ou Gardiner. Son œuvre créatrice, longtemps jugée négligeable, sort depuis quelques années de l’oubli grâce à l’infatigable travail du Centre Nadia et Lili Boulanger, dirigé par Alexandra Laederich. C’est à son instigation que se poursuit la publication des mélodies de Nadia Boulanger selon un ordre chronologique : après un premier recueil (HA 9725) consacré aux œuvres de jeunesse parues de son vivant chez l’éditeur Hamelle, le second volume, ici présenté, rassemble exclusivement des inédits. Il recèle tout d’abord trois mélodies romantiques en allemand sur des poèmes de Heine – un choix étonnant car la compositrice se sentait plutôt attirée par la poésie symboliste, comme en témoignent les autres mélodies du recueil, écrites sur des vers de Paul Verlaine, Maurice Maeterlinck et Georges Delaquys – trois auteurs qui faisaient partie du panthéon littéraire de Nadia et de sa sœur Lili. On trouvera dans leur mise en musique des trésors de finesse et de sensibilité.
Éditions Alphonse Leduc (dis. Leduc) ; AL30752. 14,70 euros.
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.
Noël Lopez

Répondre