Chroniques de décembre 2015

Ici se concentrent les chroniques concernant les partitions de musique classique.

Modérateur : Lopez Noël

Répondre
Lopez Noël
Administrateur du site
Messages : 7922
Enregistré le : mer. 23 mars 05 16:39

Chroniques de décembre 2015

Message par Lopez Noël » jeu. 03 déc. 15 17:49

311 A.
Twenty-Four Contemporary Pieces For Solo Piano.
Cette partition rassemble 24 pièces pour piano issues du repertoire de compositeurs contemporains : A hudson cycle (Nico Muhly) ; A model of the universe, du film "une merveilleuse histoire du temps" (Johann Johannsson) ; Ambre ; Over there, it’t raining (Nils Frahm) ; An uncertainty (David Julyan) ; Berlin song ; The earth prelude ; Waterways (Ludovico Einaudi) ; Cadena acuática (Angel Illarramendi) ; Can you dance for me ; Early in the park ; Until it's dawn (Hauschka) ; Cloud watching ; Transit of venus (Joby Talbot) ; Etude no.11 (Philip Glass) ; Fine ; Opus 26 (Dustin O’Halloran) ; Horizon variations (Max Richter) ; Lines of desire (Tarik O’Regan) ; Moving ground (James Whitbourn) ; The inescapable light #1 (Kris Lennox) ; Three secrets from the abyss (John Harle) ; Vladimir's blues (Max Richter) ; Words of amber (Olafur Arnalds).
Chester Publishing (dis. Multiple) , CH83534 : 24 euros.
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.
Noël Lopez

Lopez Noël
Administrateur du site
Messages : 7922
Enregistré le : mer. 23 mars 05 16:39

Chroniques de décembre 2015

Message par Lopez Noël » mer. 09 déc. 15 10:27

3. DVO 12.41
DVORAK, Anton : Romanze op. 11. Bearbeitung für Violine und Klavier.
La Romance pour violon et orchestre de Dvořák, écrite en 1875, n'est pas la plus connue du public, mais elle n'en reste pas moins l'une des plus poignantes. Cette partition propose la version pour violon et piano de cette oeuvre écrite originalement pour violon et orchestre.
Bärenreiter Verlag (dis. Bärenreiter) ; BA9571 : 11,95 euros.
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.
Modifié en dernier par Lopez Noël le ven. 11 déc. 15 17:06, modifié 1 fois.
Noël Lopez

Lopez Noël
Administrateur du site
Messages : 7922
Enregistré le : mer. 23 mars 05 16:39

Chroniques de décembre 2015

Message par Lopez Noël » mer. 09 déc. 15 10:31

3. BRA 12.41
BRAHMS, Johannes : Sonate für Violine und Klavier.
- La Sonate pour violon et piano n° 1 en sol majeur opus 78 est une œuvre de musique de chambre composée en 1878 et 1879 à Pörtschach en Carinthie, créée à Vienne en Autriche, le 20 novembre 1879 par le violoniste Hellmesberger et le compositeur au piano. Parfois surnommée Regensonate (sonate de la pluie) en référence à un thème du Regenlied op. 59 nº 3 utilisé dans le dernier mouvement, cet ouvrage inspiré demeure un fleuron du répertoire romantique de musique de chambre. BA9431. 13,50 euros.
- La Sonate pour violon et piano n° 2 en la majeur opus 100 est une œuvre de musique de chambre composée en 1886 sur les rives du lac de Thun près de Berne, créée à Vienne en Autriche, le 2 décembre 1886 par le violoniste Josef Hellmesberger I et le compositeur au piano. Publiée en 1887, c'est le poète bernois Widmann chez qui eut lieu le déchiffrage de l'ouvrage, qui la surnomma Thuner-Sonate. Clara Schumann la muse chère à Brahms confia : «aucune œuvre de Johannes ne m'a ravie aussi complètement. J'en ai été heureuse comme je ne l'aurai été depuis bien longtemps». BA9432. 11,50 euros.
- La Sonate pour violon et piano n° 3 en ré mineur opus 108 est une œuvre de musique de chambre composée entre 1878 et 1887. Dédiée au chef d'orchestre et ami Hans von Bulow, elle a été créée à Budapest par Jenő Hubay et Brahms le 22 décembre 1888. BA9433. 11,50 euros.
- Sonatensatz aus der F.A.E.-Sonate für Violine und Klavier c-Moll WoO 2. BA10908. 10,50 euros.
Bärenreiter Verlag (dis. Bärenreiter).
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.
Modifié en dernier par Lopez Noël le mer. 09 déc. 15 12:25, modifié 4 fois.
Noël Lopez

Lopez Noël
Administrateur du site
Messages : 7922
Enregistré le : mer. 23 mars 05 16:39

Chroniques de décembre 2015

Message par Lopez Noël » mer. 09 déc. 15 12:10

3. BRA 12.43
BRAHMS, Johannes : Sonate für Violoncello und Klavier.
- La Sonate en mi mineur opus 38 est la première des deux sonates pour violoncelle et piano de Johannes Brahms. Composée dès 1862 et achevée en 1865 à Karlsruhe, elle est dédiée au violoncelliste et professeur de chant à la Singakademie de Vienne Josef Gänsbacher ami du compositeur. Initialement conçu en quatre mouvements, l'adagio prévu pour le deuxième mouvement fut retiré. L'ouvrage reçut aussitôt un vif succès, et elle fut surnommée sonate pastorale. BA9429.12,50 euros.
- La Sonate en fa majeur opus 99 a été composée en 1886 sur les rives du lac de Thun, elle fut créée le 24 novembre 1886 par le violoncelliste Robert Hausmann et le compositeur au piano, à Vienne. Elle a été écrite 24 ans après sa première sonate pour violoncelle et piano et est contemporaine de son troisième trio à cordes. BA9430. 12,50 euros.
Bärenreiter Verlag (dis. Bärenreiter).
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.
Noël Lopez

Lopez Noël
Administrateur du site
Messages : 7922
Enregistré le : mer. 23 mars 05 16:39

Chroniques de décembre 2015

Message par Lopez Noël » ven. 11 déc. 15 17:10

3. RAC 11.11
RACHMANINOV, Serge : Prélude gis-moll op. 32 Nr. 12. Herausgeber Dominik Rahmer. Fingersatz: Marc-André Hamelin.
« Trois pièces extraites du cycle des 24 Préludes de Rachmaninov sont tout particulièrement populaires; toutes trois sont désormais disponibles chez Henle en édition séparée: après avoir publié les Préludes en ut dièse mineur (HN 1211) et sol mineur (HN 1212), deux «chevaux de bataille», nous proposons ici le Prélude en sol dièse mineur, aux sonorités plus mélancoliques et plus douces. Les sources autographes conservées aux archives Glinka de Moscou ont pu être consultées pour nos nouvelles éditions des Préludes, de sorte que toutes les éditions séparées de Rachmaninov sont de remarquable qualité. Les doigtés viennent de Marc-André Hamelin, un des plus brillants pianistes de notre époque, mais également spécialiste de la musique russe post-romantique » (texte issu du site de l’éditeur).
G. Henle (dis. G. Henle) ; HN1213. 5 euros.
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.
Noël Lopez

Lopez Noël
Administrateur du site
Messages : 7922
Enregistré le : mer. 23 mars 05 16:39

Chroniques de décembre 2015

Message par Lopez Noël » ven. 11 déc. 15 17:15

3. CRU 19.73
CRUSELL, Bernhard Henrik : Klarinettenkonzert B-dur op. 11. Herausgeber Nicolai Pfeffer. Klavierauszug Johannes Umbreit.
« Après le «Grand Concerto» en fa mineur op. 5 (HN 1209) nous poursuivons notre série de concertos pour clarinette de Crusell avec le concerto en Si bémol majeur op. 11. Le compositeur suédois était lui-même un excellent clarinettiste et écrivit les concertos pour lui-même, pour ainsi dire taillés sur mesure. Très exigeant sur le plan technique, le concerto en Si bémol majeur évite cependant une virtuosité excessive et convainc par la richesse de ses idées mélodiques. Un complément bienvenu au répertoire de clarinette préromantique, édité d’une façon exemplaire et fidèle à la seule source conservée, la première édition de 1829, par le clarinettiste Nicolai Pfeffer. Johannes Umbreit a réalisé une réduction pour piano de la partie d’orchestre qui tombe très bien sous les doigts » (texte issu du site de l’éditeur).
G. Henle (dis. G. Henle) ; HN1210. 18 euros.
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.
Noël Lopez

Lopez Noël
Administrateur du site
Messages : 7922
Enregistré le : mer. 23 mars 05 16:39

Chroniques de décembre 2015

Message par Lopez Noël » ven. 11 déc. 15 17:18

3. MAH 14.40
MAHLER, Gustav : Klavierquartett a-moll. Herausgeber: Christoph Flamm. Fingersatz Klaus Schilde.
« Le nom de Mahler est si rattaché au genre de la symphonie et du lied, que l’on ignore souvent qu’il se consacra intensément à la musique de chambre durant ses années d’études. Des nombreuses tentatives dans ce domaine, il ne reste qu’un quatuor à cordes, composé entre 1876 et 1878, et dont seul le premier mouvement, redécouvert dans les années 1960 et publié pour la première fois en 1973, est achevé. Même si l’on reconnaît immédiatement l’ombre de Brahms, ce mouvement de quatuor est suffisamment personnel et original – à l’instar du traitement quasiment symphonique de piano – pour qu’il soit intégré à notre série de publications Urtext. À des fins d’étude, nous publions en plus, et en annexe à notre édition, une esquisse sous forme de fragment d’un autre mouvement, un scherzo pour la même formation » (texte issu du site de l’éditeur).
G. Henle (dis. G. Henle) ; HN1228. 24 euros.
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.
Noël Lopez

Lopez Noël
Administrateur du site
Messages : 7922
Enregistré le : mer. 23 mars 05 16:39

Chroniques de décembre 2015

Message par Lopez Noël » ven. 11 déc. 15 17:22

3. MOZ 19.11
MOZART, Wolfgang Amadeus : Klavierkonzert c-moll KV 491 : Klavierauszug. Herausgeber Ernst Herttrich. Klavierauszug András Schiff. Fingersatz András Schiff. Kadenzen András Schiff.
« Selon le catalogue que Mozart tenait de ses propres œuvres, le Concerto K. 491, qui est, mis à part le K. 466, le seul concerto pour piano de Mozart dans une tonalité mineure, fut achevé le 24 mars 1786. La première exécution eut probablement lieu à peine deux semaines plus tard dans le cadre d’une académie au Burgtheater de Vienne. L’écriture furtive, truffée de corrections de l’autographe démontre quelle pression énorme Mozart dut subir au moment de la composition. Contrairement à des éditions précédentes, notre édition reproduit toujours la version définitive du manuscrit de Mozart. András Schiff, pianiste de renommée mondiale à qui nous devons déjà les réductions des Concertos K. 453, 467, 488 et 503 (HN 765, 766, 767 et 825), a préparé la réduction pour piano de la partie d’orchestre. Les doigtés de la partie soliste, les cadences et entrées sont également de sa plume » (texte issu du site de l’éditeur).
G. Henle (dis. G. Henle) ; HN787. 18,50 euros.
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.
Modifié en dernier par Lopez Noël le ven. 11 déc. 15 17:31, modifié 1 fois.
Noël Lopez

Lopez Noël
Administrateur du site
Messages : 7922
Enregistré le : mer. 23 mars 05 16:39

Chroniques de décembre 2015

Message par Lopez Noël » ven. 11 déc. 15 17:25

3. NIE 12.75
NIELSEN, Carl : Fantasiestücke op. 2 für Oboe und Klavier. Herausgeber Christin Heitmann. Fingersatz Klaus Schilde.
« Les Pièces de fantaisie pour hautbois et piano de Carl Nielsen virent le jour en 1889/90. Nielsen, qui venait d’être engagé comme violoniste à la Chapelle de la cour royale du Danemark, s’était déjà fait un nom comme compositeur et chef d’orchestre avec sa Suite pour cordes op. 1. Plusieurs esquisses et autographes témoignent du travail intensif réalisé sur ces deux pièces pour hautbois très contrastées, qui parurent en 1890 sous le numéro d’opus 2. Les deux mouvements, Romance et Humoresque, sont dédiés au hautboïste de la Chapelle de la cour, Olivo Krause, dont la belle sonorité et la technique virtuose ne furent pas étrangères au succès unanime rencontré auprès du public et de la critique par ces miniatures du «jeune et talentueux compositeur» lors de leur création en mars 1891 » (texte issu du site de l’éditeur).
G. Henle (dis. G. Henle) ; HN1131. 12 euros.
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.
Noël Lopez

Lopez Noël
Administrateur du site
Messages : 7922
Enregistré le : mer. 23 mars 05 16:39

Chroniques de décembre 2015

Message par Lopez Noël » ven. 11 déc. 15 17:36

3. BEE 18
BEETHOVEN, Ludwig van : Parthia op. 103 • Rondo WoO 25 für Bläseroktett. Herausgeber Egon Voss.
« Connaisseurs et non connaisseurs devront avouer sans parti pris que Beethoven figurera un jour parmi les plus grands compositeurs d’Europe». Voici ce qu’écrivit Joseph Haydn en 1793 au prince électeur de Bonn, l’informant des progrès de son élève. Ce dernier répondit cependant que la Parthia op. 103, jointe à titre de preuve, lui était déjà partiellement connue. Beethoven avait apparemment seulement remanié une ancienne composition. Nous devons toutefois donner raison à Haydn: la Parthia et le Rondo WoO 25, initialement conçu comme mouvement final, sont des preuves merveilleuses de l’énorme savoir-faire de Beethoven. Notre édition Urtext propose des parties supplémentaires pour cors en Fa » (texte issu du site de l’éditeur).
G. Henle (dis. G. Henle) ; HN1254. 30 euros.
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.
Noël Lopez

Lopez Noël
Administrateur du site
Messages : 7922
Enregistré le : mer. 23 mars 05 16:39

Chroniques de décembre 2015

Message par Lopez Noël » ven. 11 déc. 15 17:39

3. SCA 11.11
SCARLATTI, Domenico : Ausgewählte Klaviersonaten, Band IV. Herausgeber Susanne Cox. Fingersatz Rolf Koenen.
« Connaisseurs et non connaisseurs devront avouer sans parti pris que Beethoven figurera un jour parmi les plus grands compositeurs d’Europe». Voici ce qu’écrivit Joseph Haydn en 1793 au prince électeur de Bonn, l’informant des progrès de son élève. Ce dernier répondit cependant que la Parthia op. 103, jointe à titre de preuve, lui était déjà partiellement connue. Beethoven avait apparemment seulement remanié une ancienne composition. Nous devons toutefois donner raison à Haydn: la Parthia et le Rondo WoO 25, initialement conçu comme mouvement final, sont des preuves merveilleuses de l’énorme savoir-faire de Beethoven. Notre édition Urtext propose des parties supplémentaires pour cors en Fa » (texte issu du site de l’éditeur).
G. Henle (dis. G. Henle) ; HN581. 28 euros.
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.
Noël Lopez

Lopez Noël
Administrateur du site
Messages : 7922
Enregistré le : mer. 23 mars 05 16:39

Chroniques de décembre 2015

Message par Lopez Noël » mer. 30 déc. 15 12:32

3. ABO 35
ABOULKER, Isabelle : Une fille qu’on appelle Boule de suif : une histoire chantée pour chœur de jeunes d’après la nouvelle de Guy de Maupassant. Pour chœur mixte, récitant et ensemble instrumental.
« Le choix d’un livret d’opéra est toujours délicat, surtout si l’ouvrage est destiné à de jeunes adultes ou à des adolescents (interprètes et public). La nouvelle de Guy de Maupassant “Boule de suif”, parue en 1880, contient les éléments essentiels à la conduite de mon travail, à sa réalisation et à sa finalité : 1870, la France est vaincue et occupée. Les Prussiens entrent dans Rouen. Les analogies avec l’histoire contemporaine sont nombreuses, offrant aux chefs de chœur et aux enseignants de multiples sources de réflexion et d’analyse : Aux notables prêts à plier devant la force et à collaborer avec l’occupant s’oppose une jeune femme, une prostituée courageuse, généreuse et patriote. C’est uniquement à partir du texte original qu’a été conçu le livret, certaines coupures ayant cependant été nécessaires pour garder à l’ouvrage le rythme et la dynamique qu’imposait la mise en musique de la nouvelle de Maupassant » (Isabelle Aboulker)
Editions Alphonse Leduc (dis MBG) ; AL30700 : 15,30 euros.
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.
Noël Lopez

Répondre