Chroniques de février 2017

Ici se concentrent les chroniques concernant essentiellement les partitions de comédies musicales.

Modérateur : Lopez Noël

Répondre
Lopez Noël
Administrateur du site
Messages : 7305
Enregistré le : mer. 23 mars 05 16:39

Chroniques de février 2017

Message par Lopez Noël » sam. 11 févr. 17 13:33

5.4 FLA
FLAMENT, Natalia : Les Exercices sur pointes à la barre et au milieu.
Le présent recueil est entièrement consacré aux exercices sur pointes. Le rôle d'un pianiste dans l'accompagnement de ce travail est primordial : il doit "traduire" et musicalement illustrer de façon la plus juste tous les mouvements des exercices donnés par le professeur, ce qui s'avère impossible sans parfaite connaissance du vocabulaire de la danse et sans profonde compréhension de la nature et de l'intention des mouvements.
Editions Henry Lemoine (dis. Hew Music) 29291HL : 22,70 euros.
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.
Noël Lopez

Lopez Noël
Administrateur du site
Messages : 7305
Enregistré le : mer. 23 mars 05 16:39

Chroniques de février 2017

Message par Lopez Noël » sam. 11 févr. 17 13:47

5.18 ABO
ABOULKER, Isabelle: Myla Et l’Arbre-Bateau (Piano Version).
Isabelle Aboulker fait de nouveau mouche avec Myla Et l’Arbre-Bateau, une commande de l’Académie musicale de Villecroze. Ce conte musical pour récitant, chœur d’enfants et accompagnement instrumental, qui s’est vu décerner en 2015 par la Chambre syndicale des éditeurs de musique de France le « Prix de la création musicale pour des jeunes interprètes », peut en effet – autant dans la version française du texte que dans son excellente traduction anglaise signée Marci Meth - donner matière à une passionnante expérience pédagogique : des enfants entre cinq et huit ans y sont invités à découvrir l’art lyrique et le chant choral en les pratiquant pour la première fois. Avec la délicatesse et l’extrême sensibilité dont elle a le secret, la compositrice raconte l’histoire d’une petite fille qui fait face à la disparition d’un être qu’elle chérit entre tous: son grand-père. Écrit pour chœur à l’unisson, ce conte déploie de savoureuses mélodies sur un accompagnement instrumental nimbé tour à tour de douce mélancolie et d’humour léger – un art qui parle simplement à cœur ouvert.
A. Leduc (dis. Leduc) ; AL30732 : 14,40 euros.
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.
Noël Lopez

Répondre